preloadingpreloadingpreloadingpreloadingpreloading
Accueil > Applications > Fusion sélective par laser
Plan du site - Version imprimable - Contact

Fusion sélective par laser

Chaine boule par SLM

Avec la montée en puissance de l’impression 3D, la fusion sélective par laser (SLM) a gagné en intérêt auprès de l’industrie. Le procédé, précédemment connu sous le nom de frittage laser, permet des possibilités uniques avec des géométries qui ne peuvent pas être obtenues par des techniques conventionnelles.

Mettant à profit ses connaissances dans la technologie des poudres, Hilderbrand a été une des premières entreprises à se lancer sur le marché et à être capable de fournir des poudres de métaux précieux qui « coulaient » suffisamment pour les applications SLM.

Déloppement conjoint

HILDERBRAND et SISMA Laser travaillent conjointement au développement du procédé de fusion sélective par laser (SLM/LMF) pour la production de pièces de bijouterie et d'horlogerie en métaux précieux. Les trois éléments centraux – la MySint 100 de chez SISMA, l’association des poudres d’alliages de métaux nobles de chez HILDERBRAND ainsi que les paramètres spécifiques – s’accordent parfaitement.

La MySint 100, qui est conçue comme une machine compacte et robuste pour la fabrication additive de petites séries, est particulièrement adaptée à cet effet. La gamme de poudres comprend un alliage innovant platine-or, deux or gris au palladium, un or jaune (3N), un or rose (4N) et un or rouge (5N) ainsi que d’autres alliages de métaux nobles comme par exemple le PtIr20 disponible sur demande. Pour ces poudres d’alliages de métaux précieux, les gammes de paramètres sont développées spécialement pour les applications en horlogerie et bijouterie. Ceci afin d'assurer une adéquation optimale entre la machine et les poudres mentionnées précédemment.

L’accent est mis sur l’obtention d’une haute densité ainsi que d’une structure uniforme qui soit au minimum aussi bonne que celle obtenue par méthodes conventionnelles telles la coulée ou l’usinage.